Reed Elsevier: l'union improbable des armes et de la santé.

Publié le par seven

Elsevier is proud to be part of the science and health communities and to participate in the advancement of these fields. By delivering world-class information and innovative tools to researchers, students, educators and practitioners worldwide, Elsevier helps them become increasingly more productive in their work. It makes substantial investments of capital and resources, which are required to manage the complex processes and innovations that serve the needs of the global science and health communities.

 

En trois lignes, et en français, Elsevier, imprimeur de plus de 2000 revues scientifiques, est donc fier d’appartenir aux communautés scientifique et  de la santé. De les aider à être plus performantes en leur apportant informations et investissements financiers. L’une de ses revues phares est The Lancet, que certains d’entre vous connaissent probablement. Le pôle éditions scientifiques est l’un des plus lucratifs de la firme.

Bizarrement, sur son site, Elsevier ne mentionne pas sa participation à l’organisation de ventes d’armes, comme le Salon des technologies militaires.

Ceci avait été dénoncé pour la première fois, dans le Lancet, justement, en septembre 2005 (!!!) au travers d’un Editorial. Les scientifiques, qui trouvaient en effet cette double casquette un peu contradictoire, voire cynique réclamaient la fin de cette implication.  Mais cette lettre est resté…morte.

Cet élément refait surface en ce printemps 2007 dans le British Medical Journal. Et comme j’apprends tout seulement maintenant…je vous transmets l’information.

 

Certes je trouve ceci très cynique. Cependant, un gouvernement qui, d’une main dépense des millions pour la santé, la recherche, et de l’autre  engrange bien plus via le commerce des armes, l’est-il  moins ? Mais c’est mon côté idéaliste qui s’exprime, je m’égare…

 

Revenons-en à nos moutons : en attendant que les armes soient éradiquées de la planète, qu’il n’y ait plus de guerres et tout et tout, vous pouvez faire un tour sur ce site de Nick Gill (un chercheur mathématicien). Vous y trouverez notamment des liens vers des pétitions. Petit à petit…

Publié dans Divagations diverses

Commenter cet article